Comment obtenir un prêt en étant interdit bancaire ?

D’une manière générale, obtenir un prêt n’est pas toujours chose facile. Mais cela s’avère encore plus compliqué quand on est interdit bancaire. Toutefois, il existe des solutions si vous vous trouvez dans cette situation. Vous devez cependant respecter certaines règles.

Les critères de base pour obtenir un prêt

Les établissements bancaires vous transmettent une liste de dossiers à fournir avant de vous octroyer ou pas un crédit. Il faut savoir que l’âge est parmi ces critères. Même si tout le monde peut faire une demande de prêt, les conditions peuvent être très difficiles pour les moins de 25 ans ainsi que pour les plus de 65 ans. Après réception de votre dossier, les banques vont calculer votre taux d’endettement. En effet, les institutions de prêt ne peuvent permettre un taux d’endettement supérieur à 33%. Autrement dit, vous ne devez utiliser qu’au maximum 33% de votre salaire net par mois pour rembourser votre prêt. Évidemment, vous devez avoir une source de revenu stable pour prouver votre stabilité financière. De plus, une fois que toutes les charges fixes et les crédits déduits, il doit vous rester un certain montant. C’est ce qu’on appelle le reste à vivre. Le montant change d’un établissement de crédit à un autre. La chance d’avoir un prêt peut se jouer beaucoup par rapport à l’importance du reste à vivre. En effet, dans certains cas, on peut vous demander un apport personnel à hauteur d’environ 10%. Généralement, les prêts immobiliers y sont soumis. N’hésitez pas à consulter des sites spécialisés comme www.assurances-et-credits.com pour vous informer davantage sur le crédit interdit bancaire.

Interdit bancaire: c’est quoi?

L’interdit bancaire est une sanction généralisée pour les personnes qui n’ont pas pu rembourser leurs dettes après un délit. Ces personnes sont enregistrées dans le Fichier Central des Chèques. Ce dernier est à la portée de toutes les banques. Ce qui fait qu’elles seront toutes informées si une personne qui s’y présente est en situation d’interdit bancaire. La sanction est d’une durée de cinq ans. La personne concernée doit remettre tous ses chéquiers auprès de sa banque. Cela est aussi valable pour un compte joint. Cependant, si la personne sanctionnée rembourse la totalité du montant du crédit avant la fin de la sanction, cette dernière sera levée. Outre les banques, l’interdiction bancaire peut aussi être prononcée par la justice. Il appartient à la banque d’informer un client concerné. L’institution doit bien expliquer à l’écrit la procédure à suivre afin que la sanction puisse être levée. Cela dit, vous avez le droit de demander votre situation auprès de la Banque de France. Si la situation est assez grave, la banque peut aller jusqu’à vous interdire l’utilisation des cartes de crédit. Et d’une façon générale, vous ne pouvez obtenir aucun prêt durant la durée d’interdiction bancaire.

Interdit bancaire: solutions pour obtenir un prêt

Vous pouvez avoir besoin d’argent rapidement interdit bancaire. Pas de panique, il existe des alternatives. La plus avantageuse est le fait d’être propriétaire d’un logement. En effet, les biens immobiliers sont une belle garantie aux yeux des établissements de crédit. Dans ce cas, vous consentez un crédit par hypothèque. Évidemment, il faudra que vous ayez bien conscience qu’en cas d’incident, votre bien vous sera saisi. Dans cette même optique, certaines personnes se tournent vers la vente à réméré. Ce qui consiste à vendre la propriété, mais avec la possibilité de racheter. Le prix de rachat est conclu dans le contrat. Mais il y a un délai à respecter. Durant cette période, le propriétaire peut toujours occuper le logement. Mais il doit verser le montant sous forme de loyer. Le processus se fait sous la supervision d’un notaire. Une solution, qui parait idéale, est de régulariser le montant des dettes avec la vente de l’immobilier. Ce qui permet la levée de l’interdiction bancaire. Puis souscrire un prêt pour le rachat.  

Et si on n’est pas propriétaire?

Si vous êtes locataires et ne disposez d’aucun bien immobilier, aucune banque ne serait en mesure de vous octroyer un prêt. Vous pouvez toujours avoir recours à un prêt entre particuliers. Vous pouvez aussi vous tourner vers les prêts sur gage. Toutefois, il y a moyen d’obtenir un credit pour interdit bancaire en CDI. Il existe des établissements qui sont spécialisés dans le prêt pour interdits bancaires. Une autre solution : les micro-crédits sociaux. Renseignez-vous auprès des communes. Ce système présente un avantage du fait qu’il ne nécessite aucun frais de dossier. Dépendant de la destination des prêts, vous pouvez trouver des organismes qui accordent des crédits. Il y a ceux qui octroient des prêts aux locataires pour les travaux. D’autres permettent le financement d’un projet particulier. Une autre solution, encore plus pratique, est le prêt en ligne. Nul besoin de justifier votre demande ; et les taux d’intérêts sont souvent assez bas. Par contre, ne vous attendez pas à avoir une somme conséquente. En effet, ce genre de système n’octroie souvent qu’un montant assez moins élevé. Et dans tous les cas, vous devez avant tout justifier votre stabilité financière.

Photographe professionnel : comment prendre un portrait corporate ?
Quel type de sanctions pour ne pas payer ses impôts ?