Qui doit tenir une comptabilité générale ?

Pour assurer son bon fonctionnement, de nombreuses tâches spécifiques sont à réaliser au sein d’une entreprise. La comptabilité en fait partie. D’une manière générale, elle se définit comme étant la tenue de tous les divers comptes de l’entreprise. Parmi les différentes catégories de comptabilité à appliquer au sein d’une organisation, il y a la comptabilité générale qui joue un rôle primordial.

La comptabilité générale, en quoi consiste-t-elle réellement ?

La comptabilité générale consiste à la réalisation de l’inventaire des flux de type financiers de l’entreprise. Ceux-ci incluent en même temps ceux liés aux bénéfices, mais également aux différentes dépenses au cours d’une période bien définie appelée « exercice comptable ». Les mouvements financiers sont dans ce cas enregistré dans des documents comptables nommés journaux par l’intermédiaire des pièces justificatives. Il peut s’agir des diverses factures d’achat ainsi que de vente, des relevés bancaires, des déclarations d’impôts, les journaux de paie… La comptabilité générale requiert trois documents spécifiques. Il y a tout d’abord le bilan. Ce document permet de réaliser un inventaire des actifs, c’est-à-dire ce que l’entreprise détient et des passifs, ce que la société doit, sur un intervalle de temps bien déterminé. Le compte de résultat est aussi un autre document nécessaire. Il met en avant le résultat de toutes les opérations réalisées par l’entreprise durant un exercice comptable. Entre autres, ce document, en faisant la différence entre les charges ainsi que les produits, met en avant la performance de l’entité. Enfin, il y a l’annexe qui sert à présenter des informations complémentaires nécessaires pour la compréhension du bilan ainsi que du compte de résultat.

Qui sont concernés par l’obligation de tenir une comptabilité générale ?

Toutes les entreprises sont généralement tenues à répertorier ses flux financiers durant un exercice comptable défini. Peu importe son secteur d’activité, il est important qu’elle réalise une comptabilité générale. Qu’il s’agit d’une entité exerce dans le domaine commercial, industriel, artisanal, cette tâche est à nécessairement effectuer. Ainsi, tous les entrepreneurs doivent établir un inventaire des flux financiers de leurs sociétés. D’ailleurs, cela est inscrit dans le code du commerce et le non-respect de cette obligation est considéré comme un délit. La complexité et le degré de précision de la comptabilité varient en fonction du type d’entreprise. Toutefois, elle n’est pas obligatoire pour certaines entités comme les micro-entreprises. Pour les organisations de professions libérales, elles sont également portées à effectuer une comptabilité générale. Néanmoins, elles peuvent opter pour celle dite de trésorerie.

La nécessité de la comptabilité générale pour une entité quelconque

Il est primordial de réaliser une comptabilité générale pour de nombreuses raisons. Il s’agit d’une source d’informations pour diverses entités comme les fournisseurs, les partenaires, les associés, les institutions financières, les administrations publiques… pour des motifs bien déterminés. Les données recueillies dans la comptabilité générale sont aussi nécessaires pour des statistiques. Elles sont également utilisées pour le calcul des taxes et impôts applicables au niveau national. À cet effet, il est à citer la Taxe sur la Valeur Ajoutée ou TVA, les impôts sur le revenu… La comptabilité générale est un outil assurant l’optimisation de la gestion de l’entreprise. En effet, il s’agit d’un instrument de comparaison de la performance de la société par rapport à celle de la concurrence. Elle met en évidence l’évolution de l’entreprise d’une période donnée à une autre. C’est en outre, un outil de maîtrise de certains équilibres de types financiers. Entre autres, les données fournies par ce genre de comptabilité servent à faire une analyse de l’entreprise. Elles permettent ainsi de comprendre les raisons de ces résultats au cours d’un exercice comptable.

Comment réussir sa comptabilité générale ?

Pour la réalisation de sa comptabilité générale, l’entreprise a deux alternatives possibles : l’assurer en interne ou avoir recours aux services d’un expert. Toutefois, il est recommandé de faire appel à un professionnel en externe. Cela est tout d’abord requis pour éviter de perdre du temps. En confiant cette tâche à un prestataire, les personnels de l’entreprise pourraient davantage se concentrer sur ses activités principales. D’un autre côté, l’intervention d’un expert est toujours nécessaire pour le succès d’une entreprise. Effectivement, ces prestataires ont en général une certaine expertise en matière de comptabilité. De cette manière, vous pourrez gagner en vision dite stratégique, qui jouera un rôle primordial pour la société. En faisant appel à un professionnel en matière de recueil des flux financiers de l’entreprise pour une période définie, il est possible de créer un partenariat à long terme pour d’autres tâches comptables. Comme tout autre service, un contrat est établi entre les deux parties concernées, c’est-à-dire l’entreprise et le prestataire. Ce document contient les différentes attributions des deux entités. En outre, il renferme le coût et la durée de la prestation, les clauses.

Outre, la comptabilité générale, de nombreuses autres tâches en entreprise peuvent être externalisées. Il est par exemple à citer le marketing, la communication, la gestion informatisée…

Choisir un outil de veille concurrentielle efficace
Qu’est-ce que l’incentive ?